© L'Est Républicain, Mardi le 26 Avril 2016 / Belfort
Droits de reproduction et de diffusion réservés

 

Donner le goût de l'apprentissage

 

 

 

 

Le centre de formation des apprentis Jackie Drouet vient de signer une convention avec la mission locale, qui dépend du Département, afin de prendre en charge 25 jeunes cette année pour leur faire découvrir des métiers et les formations qui permettent d'y accéder.

 

Onze stagiaires sont déjà concernés. Ils ont en commun d'avoir décroché scolairement, parfois dès le collège, parfois plus tard alors qu'ils étaient engagés dans des formations qui ne leur convenaient pas. Leur témoignage, hier soir, a attesté d'un souci commun de prendre un nouveau départ et de profiter d'une période d'immersion au sein du CFA pour aller plus loin dans un projet personnel. À eux, après cette découverte qui ressemble aussi à une remise en selle, de poursuivre ou non dans la voie d'une formation.

 

« J'ai arrêté le collège à 16 ans et depuis deux ans, je ne faisais rien. J'ai découvert le métier de serveur. C'est ce que je veux faire, je le sais désormais », dit l'un. « J'étais au lycée et cela n'allait pas. Ici, j'ai choisi la boulangerie. J'ai pu faire de la pâte, me servir du four. Cela me plaît beaucoup. Je vais continuer dans la boulangerie », explique une autre.

 

« Le fléau du chômage chez les jeunes de moins de 25 ans a pour causes la mauvaise orientation, le décrochage scolaire, une formation inadéquate, une absence de lien avec l'entreprise. L'idée de ce partenariat est de construire avec le jeune un circuit court entre lui, la formation et l'emploi », avance Frédéric Rousse, vice-président du conseil départemental. « La mission locale suit plus de 3.000 jeunes dans le département et elle engage les 16-25 ans dans la voie de l'apprentissage. Nous avons donc répondu à l'appel à projets de l'État qui s'est concrétisé par une aide pour onze premiers apprentis ».

 

« Nous touchons du doigt un problème essentiel. Parmi les personnes qui sortent sans diplôme du système scolaire, 50 % se retrouvent au chômage contre seulement 11 % des jeunes diplômés du supérieur », ajoute Damien Meslot, le maire de Belfort.

 

La filière apprentissage, en tout cas, reprend des couleurs dans le Territoire de Belfort. Les effectifs des apprentis ont augmenté de 8 %.

 

Le CFA municipal Jackie Drouet accueille 521 jeunes en formation. Les deux tiers suivent des parcours en alternance dans les métiers de bouche, le tiers restant se divise entre la vente, la mécanique et la coiffure.

 

Ph.P.